Comment résilier son assurance auto sans motif ?

Comment résilier son assurance auto sans motif ?

Lorsqu’on ne dispose pas de motif précis pour résilier son contrat d’assurance automobile, l’assuré doit attendre la première date d’anniversaire de sa souscription pour le faire. Pour ce faire, une simple lettre adressée à son assureur suffit pour démarrer le processus.

Trouver avant tout un nouvel assureur

Un automobiliste peut résilier son contrat d’assurance dès la première année de son engagement. Pour cela, il doit avant tout trouver une nouvelle compagnie d’assurance auto pour prendre en charge la continuité de sa couverture. Ensuite, il est impératif d’informer son ancien assureur pour qu’il puisse prendre les mesures nécessaires liées à cette initiative. À noter que le nouvel assureur peut aussi s’occuper toutes les démarches concernant la nouvelle souscription d’une assurance auto.

Par exemple, dans le cas d’un contrat d’assurance au tiers, c’est au nouvel assureur de s’acquitter les formalités de résiliation de l’ancienne couverture. Durant cette procédure, il a l’obligation de veiller à ce que l’automobiliste reste couvert. La résiliation du contrat intervient un mois après la demande. L’ancienne compagnie possède alors d’un délai de 30 jours pour rembourser le solde de l’assuré.

Les autres raisons de résilier son contrat d’assurance auto

Pour un contrat qui a moins d’un an, il est à savoir qu’il existe d’autres cas de figure dans lesquels l’assuré a le droit de demander la résiliation de son assurance auto.

Ce cas est en effet représenté si le risque pris en charge par le contrat n’est plus le même en raison d’un changement de situation. Pour en savoir davantage, voici les principales raisons de demander une résiliation avant la date de premier anniversaire de sa souscription :

  • Un changement de domicile ;
  • Un changement de situation matrimoniale ;
  • Un nouvel emploi ;
  • Un départ à la retraite ou une cessation définitive d’activité.

En d’autres termes, il est également possible de résilier son contrat d’assurance auto avant sa première date d’anniversaire si l’assureur informe d’une modification de clause entraînant une hausse de prix.